Qui suis-je

La mauvaise herbe derrière Les Mauvaises Herbes

Mélanie, Mel quand on se connaîtra mieux. Dans l’ordre, j’ai étudié les langues (anglais, espagnol), les relations internationales, les arts dramatiques puis les sciences sociales. On me taquine souvent en me disant que je suis une éternelle étudiante. J’aime l’idée. Ajoutez à cela de nombreux voyages, une passion pour la cuisine et réunir les gens autour de mes expériences culinaires, les légumes (j’ai la capacité de m’extasier devant une tomate ancienne), mon potager, le café (j’ai la capacité d’en boire un peu trop par jour!), les épices, et les questions environnementales et sociales.  J’aime lire, écouter et raconter des histoires.

Mon amour inconditionnel pour la nourriture et le « bien-manger » m’ont conduite à m’intéresser aux préoccupations qui y sont liées: la perte de paysans, celle de la biodiversité, l’agriculture intensive et ses conséquences environnementales etc…
C’est aussi pour cela que je suis devenue membre du réseau jeune de Slow Food. J’apprécie particulièrement nos rencontres internationales, au cours desquelles je peux partager de belles discussions avec d’autres membres très investi.e.s sur ces questions.
En 2016, quand j’ai repris mes études à l’IHEAL (Institut des Hautes Etudes Latino-Américaines), j’ai pu enfin lier tous ces intérêts, en menant un recherche au Mexique en 2017-2018, dans le cadre de mon mémoire de fin d’études. Expériences agroécologiques au Mexique : Vers une résistance idéologique. Je m’y suis passionnée pour l’agave et les maïs multicolores, mais surtout pour les luttes paysannes, les valeurs incommensurables données aux plantes cultivées et un lien parfois identitaire et culturel à ces dernières. C’est là que je souhaite emmener mes lecteurs.trices, vers ce lien au vivant que nous tendons à oublier, et le questionner.

Les Mauvaises Herbes, c’est la continuité de ces rencontres et réflexions, que j’ai souhaité partager plus largement. Dans mon parcours peu rectiligne, comme peut l’être un champs libre, c’est finalement une suite logique; une mauvaise herbe sommeillait en moi depuis un moment. Elle est en plein éclosion.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut